Décontamination des sols et de l’eau sous un nettoyeur à sec

Dernière mise à jour : juil. 30

En septembre 2012, ENUTECH a été mandaté afin d’effectuer la réhabilitation environnementale in situ des sols et de l’eau souterraine contaminés par du perchloroéthylène – ou PCE – (solvant utilisé par les nettoyeurs à sec) d’un site à LaSalle.


Dans le cadre de ce mandat :

  • Des avis de contamination et de décontamination des sols ont été inscrits au Bureau de la publicité des droits;

  • Une demande de certificat d’autorisation (CA) a été rédigée et envoyée au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC);

  • Une caractérisation complémentaire des sols a été effectuée, suivie par la réhabilitation des sols et de l’eau souterraine à l’aide d’un procédé de traitement in situ.


Caractérisation des sols contaminés


Préalablement aux travaux d’ENUTECH, une autre firme avait entamé une caractérisation des sols contaminés et de l’eau souterraine afin d’évaluer l’étendue de la contamination, à la suite de quoi ENUTECH a effectué une caractérisation complémentaire exhaustive. La concentration maximale mesurée sur le site après les travaux de caractérisation était de 39 500 mg/kg en perchloroéthylène (PCE). Une micro-excavation a été réalisée afin d’enlever les fortes concentrations en PCE, ce qui a fait chuter la concentration maximale mesurée avant traitement à 2 260 mg/kg.


Réhabilitation des sols contaminés


Les travaux de réhabilitation in situ des sols et de l’eau souterraine se sont déroulés entre mai 2014 et janvier 2017 après l’obtention des certificats d’autorisation (CA) en décembre 2013. Une solution biogéochimique réductrice a été injectée périodiquement dans les sols et dans l’eau souterraine du site pour dégrader le perchloroéthylène (PCE).

Des puits d’injection ont été installés afin de créer trois barrières réactives perméables pour traiter l’eau souterraine. Les sols ont été traités via les puits d’injection et par Direct Push également.

Suite aux travaux de réhabilitation in situ, les sols retrouvés dans l'enclave initialement déterminée respectaient le critère « B » du Guide d’intervention pour une réduction de 99 %des concentrations en perchloroéthylène (PCE).


Décontamination des sols et de l’eau par traitement in situ à LaSalle

133 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout