Évaluation environnementale de site

Enutech se démarque par un processus de décontamination durable et rigoureux. La Phase 1 de l’évaluation environnementale de site (ÉES) en marque la première étape. Elle implique une revue exhaustive de l’information existante sur l’historique du terrain et des activités qui y avaient lieu. Elle permet d’abord de déterminer le passif environnemental du site et les sources de contamination pour ensuite établir les risques environnementaux démontrés par le terrain.

 

Toutes les ÉES de Phase 1 réalisées par notre équipe sont conformes au contenu de la norme CSA-Z768-01 de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Enutech s’engage à mener cette première phase de façon approfondie, et à en divulguer les résultats intégralement.

Vérifications documentaires, visite des lieux et historique du site

Lors de la Phase 1, aucun échantillon de sol ou d’eau souterraine n’est prélevé. Notre équipe cherche plutôt à retracer toute information pertinente visant à déterminer les risques de contamination du site. Comment y parvenir? C’est en s’intéressant aux activités autrefois opérées sur le site ainsi qu’à celles avoisinantes qu’un historique peut être dressé. Pour compléter une étude environnementale, une visite des lieux s’impose.

 

Des avis de contamination inscrits au registre foncier, des rapports d’étude, des caractérisations ou des plans de réhabilitation soumis par les anciens propriétaires, des discussions avec les voisins, les plans des municipalités concernées ainsi que tout autre document légal pouvant corroborer l’historique d’un site et/ou identifier les risques de contamination se révèlent utiles à cette étape-ci.

Examen de l'information par des professionnels

À la rescousse des vices cachés immobiliers

Sol contaminé d'un logement

La Phase 1 d’une ÉES est surtout nécessaire lors de transactions immobilières de tous types (commerciales, résidentielles ou industrielles). Les ÉES de Phase 1 évitent les mauvaises surprises du côté de l’acheteur, mais également du côté de l’assureur du prêt

 

Advenant que la Phase 1 d’une ÉES identifie un risque réel de contamination, la réalisation d’une Phase 2 s’avérera nécessaire. Cette phase concerne davantage l’analyse et la caractérisation.